Forum sur Marion Zimmer Bradley, de sa romance de Ténébreuse aux nombreux ouvrages qu'elle a écrit à deux ou quatre mains !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La matrice fantôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: La matrice fantôme   03.05.08 22:53

Artham, fatigué par les effrots psychiques consentis afin de pouvoir rentrer dans le palais des Premiers et souffrant toujours de sa plaie ouverte à l'épaule droite, fut tout heureux de retrouver le confort et le luxe des appartements privés d'Alyssa.
D'autant que la dernière fois qu'il les avaient vus c'était pour entendre sa Promise accepter de devenir sa fiancée.
Et puis c'était ici qu'ils avaient conçus leur progéniture...
A cette évocation il eut un début d'érection.
Le moment n'était pourtant pas à la bagatelle, il ne s'était pas parlé seul à seul depuis bien trop longtemps même si les délais de la tradition ténebranne n'étaient pas respectés.
A présent peu importait, les deux récentes révellations concernant sa Chiya justifiaient de transgresser cet interdit qu'ils s'étaient imposé.

Déposant délicatement la belle Première dans un confortable fauteuil près de l'entrée, il put soulager son épaule qui commençait à le lancer serieusement, et s'asseyant à ses pieds il l'admira quelques instants. Dans ses yeux brillaient un amour intense.
Alyssa avait tout accepté de lui, certes elle avait eut quelques réactions d'humeur à certains moments, plusieurs fois Artham s'était retrouvé au sol pour autre chose que leurs ébats amoureux...Mais avec elle il avait l'impression d'être totalement accepté.
Pensant à tout ce qu'il avait à lui dire, il deglutit puis se passa la langue sur les lèvres.
Enfin prenant une longue inspiration il se lanca.


Preciosa, je vous aime tant,

Nous sommes seuls et j'ai donc rompu nos fiançailles de ce fait.
Cela a beaucoup de signification, et je pense que vous devinez un peu ce que je m'apprète à vous dire. Vous portez le fruit de nos amours et cela est très important à mes yeux.

Il se leva voulant mettre un peu de distance entre eux afin d'éviter les colères de la redoutable guerrière et aussi pour qu'il puisse lui laisser assimiler les informations qu'il s'apprètait à lui donner faire leur chemin autrement que par le contact physique

Cependant, avant de ...Ne trouvant pas ses mots il s'interompit
Voilà j'ai plusieurs choses à vous dire à mon sujet.

Il n'osait plus la regarder en face...Il avait si peur de la perdre, une foultitude d'avenirs possibles se bouscula dans sa tête il en eut le vertige et la nausée, la voie qui lui permettait de ne pas le perdre était si étroite, comme un fil tendu entre deux pics. Il ferma les yeux se força à ne pas penser de cette façon.
La vérité était primordiale. Seul cela comptait. Il gardait le silence cependant, incapable de ralentir les battements de son coeur, ce coeur qui battait pour deux femmes, deux soeurs qui ne se connaissaient pas ou plus...


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:53

Toujours amusée par les difficultés qu'éprouvait l'Explorateur lorsqu'il s'agissait de se livrer intimement et son incapacité à exprimer simplement ce qu'il ressentait, la Première le regarda en souriant :

"Allons ... Artham ... Cessez de jouer au timide que vous n'êtes pas !! ... Ce n'est pas l'Intendante des Premiers, ni même le membre du Conseil des Sages que vous avez, ici, en face de vous ... C'est la femme fragile qui vous aime et qui saura vous écouter ..."


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 10:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:53

Ha ma Précieuse...C'est que la chose est d'importance et determinera notre futur, comme elle a determiné mon passé...

Artham continua subittement à faire les cents pas...Visiblement la peur continuait de l'étreindre...Puis il entama une sorte de danse autour du Voltaire sur lequel Alyssa s'était assise portant à présent clairement les fruits de leurs amours

Alyssa...Savez-vous quel âge j'ai?

La question claqua au milieu de la chambre. Et semblait incongrue...Pourtant la poser avait demander un effort surhumain au ténébran


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:54

Elle en avait bien une petite idée ... L'Explorateur étant un Premier de renom qui avait préféré voler de ses propres ailes sur Arrakis plutot que de rejoindre la Délégation Armée officielle ... Mais cette question n'en était pas réellement une ... Aussi la jeune femme préféra laisser Artham continuer sur sa lançée :

"Non, Amour ... "


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 10:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:54

Je vois...
Et savez-vous par exemple que si j'ai subit les affres de prendre des années sans vieillir par le biais des voyauges sub-luminiques cela ne représente que....5% de mon âge?

J'ai vieili durant les 30 premières années de ma vie de façon normale...Puis...plus du tout depuis fort longtemps.

Savez-vous pourquoi?


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:54

"Non, absolument pas ... " répondit elle espièglement à son fiançé.


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:54

Artham était déstabilisé, ce qui avait été le drame de son existence ne paraissait que broutilles et brimborions pour sa belle...
Mais pouvait-on lui en vouloir de ne pas connaître tous les détails de cette sombre affaire....
Sans cirer gare, il entrepris de se dévêtir en commençant par le haut.
Son visage était pourtant tendu et son expression du dernier sérieux.
Tout en exhibant ainsi son poitrail il se rapprocha d'Alyssa


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:55

Toujours assise sur son lit, la Première observait en silence le manège de son fiançé ... Ce torse athlétique qu'elle avait caressé et griffé lui plaisait toujours autant ... Pourtant, le visage fermé d'Artham la perturbait ... Elle se leva avec la grâce féline qui la caractérisait et fit quelques pas sur le côté pour éviter que l'Explorateur ne s'approche trop près.

"Mon Doux Prince, vous posez des questions auxquelles je n'ai pas de réponses ... Quels sont ces mystères ? ... Je veux tout savoir de vous ... Je ... Je ... Je n'ai pas peur."


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:55

Il sentit qu'elle cherchait à éviter tout contact les choses étant ce qu'elles étaient entre eux il est vrai que cela entraînait toujours des dérives, certes agréables, mais déplacées en l'occurrence.
Cependant il se rapprocha toujours de façon lente et posée pour ne pas l'effrayer et arrivée à portée de mains lui demanda :



Mon Alyssa, permettez-moi de prendre votre main il faut que je vous montre quelque chose...Sans cela vous ne me croiriez pas...


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:56

Uniquement si vous me promettez de rester sage, Amour ...


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:56

Je promets d'être sage bien que cela me navre préciosa mea. Mais il faut que vous sentiez quelque chose pour bien saisir ce dont il s'agit.

Dit-il avec un sourire empli de tendresse. Puis, il avança doucement la main vers celle qui le rendait fou d'amour, folie qui se manifestait par les sautes d'humeur répétées qui étaient le siennes.

Un contact télépathique s'établit doucement au moment où ils se touchèrent...

Peur de la perdre, angoisse de révèler la vérité, désir sous-jacent de n'être pas là mais ailleurs, seuls, loin des combats...les pensées superficielles des deux êtres se mêlaient...Chacun gardant malgré tout son quant à soi.

Prenant délicatement le poignet de la Première il y déposa un chaste baiser en la regardant dans le yeux implorant à l'avance son pardon.
Puis il descendit vers la poitrine où il s'arrêta et plaqua la main délicate bien qu'habituée aux exercices les plus physiques.




Alyssa fut électrisée par ce contact. D'habitude lorsque leurs deux peaux se touchaient la charge sensuelle était forte voir insoutenable, surtout depuis l'éveil de ses pouvoirs...Mais là rien...
Ou plutôt si une sorte de chaleur qui allait s'accentuant...à peine supérieure à la température du corps d'Artham mais perceptible tout de même.
Elle se demanda pourquoi elle ne l'avait jamais senti auparavant...mais ils n'avaient pas passé suffisament de temps dans les bras l'un de l'autre, à son grand regret, pour l'avoir jamais remarqué.

Etrangement la température se mit à monter et elle sentit comme des battements. Très réguliers, ou bien étaient-ce des pulsations? Comme un coeur qui battrait à un rythme différent de celui des êtres humains...

Soudain elle eut un vertige tout était troublé comme à travers un kaléïdoscope, les couleurs de l'arc en ciel défilaient devant ses yeux dans des anlges impossibles.

Elle eut ensuite conscience de ne plus toucher le corps de son fiancé. En fait, il se trouvait derrière elle la soutenant un sourire inquiet aux lèvres.


Alyssa? Tout va bien?


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:56

Elle se redressa brusquement et s'écarta de l'étreinte d'Artham ... Elle détestait perdre le contrôle de la situation, mais c'était justement ce qui lui plaisait dans la relation qu'elle entretenait avec le ténébran ... Ce magnétisme inhumain qui se dégagait de lui ... Cette capacité qu'il avait à se jouer d'elle si facilement ... Dans ses bras, elle était sa chose.

Que s'est il passé ?

Déjà les hypothèses les plus folles traversaient l'esprit de la Première. Avec son fiançé, il fallait s'attendre à tout, même l'inimaginable.


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:57

Déçu mais comprenant sa réaction de rejet, il s'éloigna lui aussi.

Chiya,

Je vous ai déjà parlé de la ...la matrice fantôme non?

Il s'éloigna encore et se dirigea vers la fenêtre soulevant le rideau il regarda sans le voir le paysage du dehors et d'une voix monocorde se mit à raconter :

Tout jeune je fus envoyé pour un échange sur une planète appelée Terre. J'avais à peine 16 ans. Le vaisseau fut victime d'une panne dès le début du voyage...Il rebroussa chemin mais utilisa des réacteurs sub-luminiques.
De retour chez moi 247 ans plus tard, tout avait changé, les Comyns la castes de télépathes qui dominaient Tenebreuses étaient à l'agonie. La planète livrée au Consortium des Inkvines vivaient ses dernières années.
Alors que je tentais de réunir les derniers descendants de ma famille, je fus victime d'un artefact très puissant...
La matrice fantôme...

Il se tourna vers elle les yeux plissés par la gravité des mots qu'il devait encore prononcer.

Celle-ci date des débuts de l'âge du Chaos comme on l'appellait chez nous une période où les pouvoirs mentaux étaient à leur apogée...
Elle renferme la volonté et la mémoire des plus puissants Comyns qu'a connue Tenébreuse.
Cet ...objet à moitié réel, a développé une volonté propre qui ...s'est imposé à moi lorsque la chose m'a possédée.

Alyssa je ne vieilli plus depuis plus de mille ans...car la magie de cette matrice me maintient en vie dans un but fort simple et unique. Restaurer la lignée des Comyns...

Je ne sais faire que deux choses : jouer de la musique et séduire...

voilà à quoi se résume ma vie.

Aujourd'hui j'ai l'espoir à travers vous et votre soeur que cette malédiction cesse enfin...Mais pour cela il me faut avoir des enfants avec vous et ..avec elle...

Il baissa la tête comme un enfant pris sur le fait.

Je suis faible car pour moi aimer plusieurs femmes en même temps c'est à la fois naturel et culturel...
Je sais combien compte pour vous la ...fidélité...

Mais pourrais-je jamais résister?

Il sembla hésiter en proie au doute et à des envies contradictoires...

Alyssa acceptez-vous de me partager? Acceptez-vous d'être ma femme au même titre que les autres, même si dans mon coeur vous occupez une toute autre place?

Avant qu'elle ait eut le temps de répondre il ajouta.

Je vous en prie ne dites pas non tout de suite...

Je, je...n'ai jamais cru que je pourrais jamais vraiment vivre avant de vous rencontrer toutes les deux...
Tout ce que j'ai jamais connu est mort ou détruit, habitué à l'échec je n'ai jamais pu construire quoi que ce soit de solide. Voir partir ses amis et ses amantes, voir mourir les rares fruits de ma descendance dans d'horribles souffrance ont fait de moi cet homme qui parait si peu fiable aux yeux mêmes de mes plus fidèles partisans...
Et pourtant je suis là devant vous! Vous en savez plus sur moi qu'aucune autre personne avant vous, et bien que j'ignore si la matrice me laissera enfin vivre une fois nos enfants et ceux d'Alumna nés, si j'ignore combien d'années il me reste à vivre malgré toutes mes capacités dans ce domaine, je sais que je vous aimerai toujours.

Il se redressa comme soulagé d'un poids immense, puis il si dirigea vers la porte et empoignant la poignée rajouta encore :

Je serai toujours là pour vous Alyssa Gliss, si vous le souhaitez je serais à vos côtés pour que nous parlions encore de tout cela ou bien je peux attendre où bon vous plaira...vous avez mon destin entre vos mains à présent....En attendant le devoir m'appelle...

il attendit.


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:57

Le visage de la Première resta de marbre tout au long des explications d'Artham ... Aucun signe externe ne vint trahir ses émotions ... Elle avait maintenant besoin de temps pour digérer tout ce qu'elle venait d'apprendre ... Elle resta silencieuse, regardant son fiançé se diriger vers le sas de sortie des ses appartements ... Juste avant qu'il ne sorte, elle lui dit.

"Vous avez raison, Artham ... Il me faut réfléchir à tout ce que vous venez de me dire ... Seule ! ... Je ne vous retiens pas."

Une fois la porte refermée après son départ de l'Explorateur, elle la verrouilla d'un ordre vocal et s'effondra en larmes sur son lit.


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 22:57

La porte s'était refermée...
Désormais elle savait tout.
La froideur de ses paroles cachait mal la douleur qui devait être sienne en ce moment.
Elle penserait qu'elle n'était qu'un réceptacle, qu'une façon de réaliser les ambitions de vieux fous d'une autre ère. Elle avait raison. Lui aussi avait ressenti cela des milliers de fois.
Mais comprenait-elle que s'ils parvenait à vaincre le singe indien, alors ils pourraient avoir une chance de vivre leur vie...
Tentant de la contacter mentalement il ne perçut qu'un mur de douleur et de rejet qui lui fit perdre tout espoir.

Aveuglé par ces sentiments qui l'assaillaient il s'affaissa sur lui-même laissant la rage de son impuissance s'exprimer il frappa le sol de marbre jusqu'au sang. La douleur de ses mains n'était rien à côté de ce que devait ressentir Alyssa en cet instant. Mais il savait que sa présence ne changerait rien au contraire.
Se relevant les mains tremblantes et poissées de sang, il avait le regard déterminé. Il ferait tout pour que tout finisse bien malgré les difficultés innombrables qui se présentaient.
Déjà faire en sorte qu'elle soit protégée...Jetant un dernier regard sur la porte du paradis il pris le chemin de la sortie.


Dernière édition par Lewis Alton le 22.07.08 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   03.05.08 23:00

Chers tous et toutes, voilà une autre petite nouvelle coécrite avec Alyssa Gliss donc.
Il s'agit d'une révélation sur les origines de l'étrange comportement d'un personnage de JDR, MMORPG. Prénommé Artham Kwisatch.
J'espère qu'elle vous plaira, une fois encore le côté "heureux" est à l'honneur.

Bonne lecture et n'hésitez pas à critiquer.
Revenir en haut Aller en bas
DiAsturien



Messages : 143
Date d'inscription : 18/08/2007
Age : 32
Localisation : De temps à autres en Haute-Bretagne, le reste du temps en Basse-Bretagne

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   05.05.08 23:15

la nouvelle est surement tres bien, mais je trouve la forme dont elle est presentee vraiment desagreable, du coup etant assez fatigué ca ne m'incite pas a faire l'effort de me plonger dedans. Crying or Very sad
il n'y aurait pas moyen de mettre ca en un seul poste, avec des espaces mieux definis eentre paragraphes, etc?
Revenir en haut Aller en bas
http://tenebreuse-mzb.over-blog.com
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   07.05.08 23:59

Ok je m'occupe de cela demain.
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   22.07.08 11:12

Artham, fatigué par les effrots psychiques consentis afin de pouvoir rentrer dans le palais des Premiers et souffrant toujours de sa plaie ouverte à l'épaule droite, fut tout heureux de retrouver le confort et le luxe des appartements privés d'Alyssa.
D'autant que la dernière fois qu'il les avaient vus c'était pour entendre sa Promise accepter de devenir sa fiancée.
Et puis c'était ici qu'ils avaient conçus leur progéniture...
A cette évocation il eut un début d'érection.
Le moment n'était pourtant pas à la bagatelle, il ne s'était pas parlé seul à seul depuis bien trop longtemps même si les délais de la tradition ténebranne n'étaient pas respectés.
A présent peu importait, les deux récentes révellations concernant sa Chiya justifiaient de transgresser cet interdit qu'ils s'étaient imposé.

Déposant délicatement la belle Première dans un confortable fauteuil près de l'entrée, il put soulager son épaule qui commençait à le lancer serieusement, et s'asseyant à ses pieds il l'admira quelques instants. Dans ses yeux brillaient un amour intense.
Alyssa avait tout accepté de lui, certes elle avait eut quelques réactions d'humeur à certains moments, plusieurs fois Artham s'était retrouvé au sol pour autre chose que leurs ébats amoureux...Mais avec elle il avait l'impression d'être totalement accepté.
Pensant à tout ce qu'il avait à lui dire, il deglutit puis se passa la langue sur les lèvres.
Enfin prenant une longue inspiration il se lanca.


Preciosa, je vous aime tant,

Nous sommes seuls et j'ai donc rompu nos fiançailles de ce fait.
Cela a beaucoup de signification, et je pense que vous devinez un peu ce que je m'apprète à vous dire. Vous portez le fruit de nos amours et cela est très important à mes yeux.

Il se leva voulant mettre un peu de distance entre eux afin d'éviter les colères de la redoutable guerrière et aussi pour qu'il puisse lui laisser assimiler les informations qu'il s'apprètait à lui donner faire leur chemin autrement que par le contact physique

Cependant, avant de ...Ne trouvant pas ses mots il s'interompit
Voilà j'ai plusieurs choses à vous dire à mon sujet.

Il n'osait plus la regarder en face...Il avait si peur de la perdre, une foultitude d'avenirs possibles se bouscula dans sa tête il en eut le vertige et la nausée, la voie qui lui permettait de ne pas le perdre était si étroite, comme un fil tendu entre deux pics. Il ferma les yeux se força à ne pas penser de cette façon.
La vérité était primordiale. Seul cela comptait. Il gardait le silence cependant, incapable de ralentir les battements de son coeur, ce coeur qui battait pour deux femmes, deux soeurs qui ne se connaissaient pas ou plus...


Toujours amusée par les difficultés qu'éprouvait l'Explorateur lorsqu'il s'agissait de se livrer intimement et son incapacité à exprimer simplement ce qu'il ressentait, la Première le regarda en souriant :

"Allons ... Artham ... Cessez de jouer au timide que vous n'êtes pas !! ... Ce n'est pas l'Intendante des Premiers, ni même le membre du Conseil des Sages que vous avez, ici, en face de vous ... C'est la femme fragile qui vous aime et qui saura vous écouter ..."


Ha ma Précieuse...C'est que la chose est d'importance et determinera notre futur, comme elle a determiné mon passé...

Artham continua subittement à faire les cents pas...Visiblement la peur continuait de l'étreindre...Puis il entama une sorte de danse autour du Voltaire sur lequel Alyssa s'était assise portant à présent clairement les fruits de leurs amours

Alyssa...Savez-vous quel âge j'ai?

La question claqua au milieu de la chambre. Et semblait incongrue...Pourtant la poser avait demander un effort surhumain au ténébran

Elle en avait bien une petite idée ... L'Explorateur étant un Premier de renom qui avait préféré voler de ses propres ailes sur Arrakis plutot que de rejoindre la Délégation Armée officielle ... Mais cette question n'en était pas réellement une ... Aussi la jeune femme préféra laisser Artham continuer sur sa lançée :

"Non, Amour ... "


Je vois...
Et savez-vous par exemple que si j'ai subit les affres de prendre des années sans vieillir par le biais des voyauges sub-luminiques cela ne représente que....5% de mon âge?

J'ai vieili durant les 30 premières années de ma vie de façon normale...Puis...plus du tout depuis fort longtemps.

Savez-vous pourquoi?

"Non, absolument pas ... " répondit elle espièglement à son fiançé.

Artham était déstabilisé, ce qui avait été le drame de son existence ne paraissait que broutilles et brimborions pour sa belle...
Mais pouvait-on lui en vouloir de ne pas connaître tous les détails de cette sombre affaire....
Sans cirer gare, il entrepris de se dévêtir en commençant par le haut.
Son visage était pourtant tendu et son expression du dernier sérieux.
Tout en exhibant ainsi son poitrail il se rapprocha d'Alyssa


Toujours assise sur son lit, la Première observait en silence le manège de son fiançé ... Ce torse athlétique qu'elle avait caressé et griffé lui plaisait toujours autant ... Pourtant, le visage fermé d'Artham la perturbait ... Elle se leva avec la grâce féline qui la caractérisait et fit quelques pas sur le côté pour éviter que l'Explorateur ne s'approche trop près.

"Mon Doux Prince, vous posez des questions auxquelles je n'ai pas de réponses ... Quels sont ces mystères ? ... Je veux tout savoir de vous ... Je ... Je ... Je n'ai pas peur."


Il sentit qu'elle cherchait à éviter tout contact les choses étant ce qu'elles étaient entre eux il est vrai que cela entraînait toujours des dérives, certes agréables, mais déplacées en l'occurrence.
Cependant il se rapprocha toujours de façon lente et posée pour ne pas l'effrayer et arrivée à portée de mains lui demanda :



Mon Alyssa, permettez-moi de prendre votre main il faut que je vous montre quelque chose...Sans cela vous ne me croiriez pas...

Uniquement si vous me promettez de rester sage, Amour ...

Je promets d'être sage bien que cela me navre préciosa mea. Mais il faut que vous sentiez quelque chose pour bien saisir ce dont il s'agit.

Dit-il avec un sourire empli de tendresse. Puis, il avança doucement la main vers celle qui le rendait fou d'amour, folie qui se manifestait par les sautes d'humeur répétées qui étaient le siennes.

Un contact télépathique s'établit doucement au moment où ils se touchèrent...

Peur de la perdre, angoisse de révèler la vérité, désir sous-jacent de n'être pas là mais ailleurs, seuls, loin des combats...les pensées superficielles des deux êtres se mêlaient...Chacun gardant malgré tout son quant à soi.

Prenant délicatement le poignet de la Première il y déposa un chaste baiser en la regardant dans le yeux implorant à l'avance son pardon.
Puis il descendit vers la poitrine où il s'arrêta et plaqua la main délicate bien qu'habituée aux exercices les plus physiques.




Alyssa fut électrisée par ce contact. D'habitude lorsque leurs deux peaux se touchaient la charge sensuelle était forte voir insoutenable, surtout depuis l'éveil de ses pouvoirs...Mais là rien...
Ou plutôt si une sorte de chaleur qui allait s'accentuant...à peine supérieure à la température du corps d'Artham mais perceptible tout de même.
Elle se demanda pourquoi elle ne l'avait jamais senti auparavant...mais ils n'avaient pas passé suffisament de temps dans les bras l'un de l'autre, à son grand regret, pour l'avoir jamais remarqué.

Etrangement la température se mit à monter et elle sentit comme des battements. Très réguliers, ou bien étaient-ce des pulsations? Comme un coeur qui battrait à un rythme différent de celui des êtres humains...

Soudain elle eut un vertige tout était troublé comme à travers un kaléïdoscope, les couleurs de l'arc en ciel défilaient devant ses yeux dans des anlges impossibles.

Elle eut ensuite conscience de ne plus toucher le corps de son fiancé. En fait, il se trouvait derrière elle la soutenant un sourire inquiet aux lèvres.


Alyssa? Tout va bien?

Elle se redressa brusquement et s'écarta de l'étreinte d'Artham ... Elle détestait perdre le contrôle de la situation, mais c'était justement ce qui lui plaisait dans la relation qu'elle entretenait avec le ténébran ... Ce magnétisme inhumain qui se dégagait de lui ... Cette capacité qu'il avait à se jouer d'elle si facilement ... Dans ses bras, elle était sa chose.

Que s'est il passé ?

Déjà les hypothèses les plus folles traversaient l'esprit de la Première. Avec son fiançé, il fallait s'attendre à tout, même l'inimaginable.


Déçu mais comprenant sa réaction de rejet, il s'éloigna lui aussi.

Chiya,

Je vous ai déjà parlé de la ...la matrice fantôme non?

Il s'éloigna encore et se dirigea vers la fenêtre soulevant le rideau il regarda sans le voir le paysage du dehors et d'une voix monocorde se mit à raconter :

Tout jeune je fus envoyé pour un échange sur une planète appelée Terre. J'avais à peine 16 ans. Le vaisseau fut victime d'une panne dès le début du voyage...Il rebroussa chemin mais utilisa des réacteurs sub-luminiques.
De retour chez moi 247 ans plus tard, tout avait changé, les Comyns la castes de télépathes qui dominaient Tenebreuses étaient à l'agonie. La planète livrée au Consortium des Inkvines vivaient ses dernières années.
Alors que je tentais de réunir les derniers descendants de ma famille, je fus victime d'un artefact très puissant...
La matrice fantôme...

Il se tourna vers elle les yeux plissés par la gravité des mots qu'il devait encore prononcer.

Celle-ci date des débuts de l'âge du Chaos comme on l'appellait chez nous une période où les pouvoirs mentaux étaient à leur apogée...
Elle renferme la volonté et la mémoire des plus puissants Comyns qu'a connue Tenébreuse.
Cet ...objet à moitié réel, a développé une volonté propre qui ...s'est imposé à moi lorsque la chose m'a possédée.

Alyssa je ne vieilli plus depuis plus de mille ans...car la magie de cette matrice me maintient en vie dans un but fort simple et unique. Restaurer la lignée des Comyns...

Je ne sais faire que deux choses : jouer de la musique et séduire...

voilà à quoi se résume ma vie.

Aujourd'hui j'ai l'espoir à travers vous et votre soeur que cette malédiction cesse enfin...Mais pour cela il me faut avoir des enfants avec vous et ..avec elle...

Il baissa la tête comme un enfant pris sur le fait.

Je suis faible car pour moi aimer plusieurs femmes en même temps c'est à la fois naturel et culturel...
Je sais combien compte pour vous la ...fidélité...

Mais pourrais-je jamais résister?

Il sembla hésiter en proie au doute et à des envies contradictoires...

Alyssa acceptez-vous de me partager? Acceptez-vous d'être ma femme au même titre que les autres, même si dans mon coeur vous occupez une toute autre place?

Avant qu'elle ait eut le temps de répondre il ajouta.

Je vous en prie ne dites pas non tout de suite...

Je, je...n'ai jamais cru que je pourrais jamais vraiment vivre avant de vous rencontrer toutes les deux...
Tout ce que j'ai jamais connu est mort ou détruit, habitué à l'échec je n'ai jamais pu construire quoi que ce soit de solide. Voir partir ses amis et ses amantes, voir mourir les rares fruits de ma descendance dans d'horribles souffrance ont fait de moi cet homme qui parait si peu fiable aux yeux mêmes de mes plus fidèles partisans...
Et pourtant je suis là devant vous! Vous en savez plus sur moi qu'aucune autre personne avant vous, et bien que j'ignore si la matrice me laissera enfin vivre une fois nos enfants et ceux d'Alumna nés, si j'ignore combien d'années il me reste à vivre malgré toutes mes capacités dans ce domaine, je sais que je vous aimerai toujours.

Il se redressa comme soulagé d'un poids immense, puis il si dirigea vers la porte et empoignant la poignée rajouta encore :

Je serai toujours là pour vous Alyssa Gliss, si vous le souhaitez je serais à vos côtés pour que nous parlions encore de tout cela ou bien je peux attendre où bon vous plaira...vous avez mon destin entre vos mains à présent....En attendant le devoir m'appelle...

il attendit.

Le visage de la Première resta de marbre tout au long des explications d'Artham ... Aucun signe externe ne vint trahir ses émotions ... Elle avait maintenant besoin de temps pour digérer tout ce qu'elle venait d'apprendre ... Elle resta silencieuse, regardant son fiançé se diriger vers le sas de sortie des ses appartements ... Juste avant qu'il ne sorte, elle lui dit.

"Vous avez raison, Artham ... Il me faut réfléchir à tout ce que vous venez de me dire ... Seule ! ... Je ne vous retiens pas."

Une fois la porte refermée après son départ de l'Explorateur, elle la verrouilla d'un ordre vocal et s'effondra en larmes sur son lit.


La porte s'était refermée...
Désormais elle savait tout.
La froideur de ses paroles cachait mal la douleur qui devait être sienne en ce moment.
Elle penserait qu'elle n'était qu'un réceptacle, qu'une façon de réaliser les ambitions de vieux fous d'une autre ère. Elle avait raison. Lui aussi avait ressenti cela des milliers de fois.
Mais comprenait-elle que s'ils parvenait à vaincre le singe indien, alors ils pourraient avoir une chance de vivre leur vie...
Tentant de la contacter mentalement il ne perçut qu'un mur de douleur et de rejet qui lui fit perdre tout espoir.

Aveuglé par ces sentiments qui l'assaillaient il s'affaissa sur lui-même laissant la rage de son impuissance s'exprimer il frappa le sol de marbre jusqu'au sang. La douleur de ses mains n'était rien à côté de ce que devait ressentir Alyssa en cet instant. Mais il savait que sa présence ne changerait rien au contraire.
Se relevant les mains tremblantes et poissées de sang, il avait le regard déterminé. Il ferait tout pour que tout finisse bien malgré les difficultés innombrables qui se présentaient.
Déjà faire en sorte qu'elle soit protégée...Jetant un dernier regard sur la porte du paradis il pris le chemin de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Alton



Messages : 98
Date d'inscription : 06/09/2007

MessageSujet: Re: La matrice fantôme   22.07.08 11:13

Voilà chez moi les journées sont assez longues comme vous pouvez le voir.
Bonne Lecture Di asturien. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La matrice fantôme   Aujourd'hui à 3:48

Revenir en haut Aller en bas
 
La matrice fantôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Le fantôme de l'opéra : Le guide pour les Nuls
» Livre - "Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux
» Danny fantôme
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cottman IV - Marion Z. BRADLEY :: Vous... :: Vos récits, nouvelles...-
Sauter vers: