Forum sur Marion Zimmer Bradley, de sa romance de Ténébreuse aux nombreux ouvrages qu'elle a écrit à deux ou quatre mains !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le laran et le "karma"(?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
darkgrinder



Messages : 130
Date d'inscription : 18/11/2007
Localisation : Tarn

MessageSujet: Le laran et le "karma"(?)   02.12.07 17:36

Il me vient une autre constatation. Aviez vous remarqué le laran a une forte affinité avec la nature.

Il est plus aisé de modifier des choses qui respectent la nature et vice versa

Les personnes maitrisant le laran ont une éthique et une pureté (désolé je ne trouve pas le mot juste) proportionnelle à leur laran (et je me demande donc si un esprit sain et "bon" n'est pas necessaire pour jouir pleinement du laran)

Sur Redécouverte on découvre à un moment que l'emminente scientifique Ysaye qui à débarqué à une éthique telle quelle est la première à s'opposer à l'usage de la science qui dénaturerait al nature (comme la colonisation de mars), et qu'elle est encore vierge malgré son age. Et c'est la terrienne qui à le laran le plus puissant de tout le vaisseau. Coïncidence?

Revient aussi le fait que seules les personnes vierges peuvent posséder certains dons.

Mais aussi que les hautes instances ont des ordres moraux étonnament élevés pour des humains: jusqu'à avoir instauré le pacte, et quelques autres règles comme respecter la volonté individuelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalfrance.net
Berylia



Messages : 80
Date d'inscription : 08/10/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   03.12.07 8:53

"Il est plus aisé de modifier des choses qui respectent la nature et vice versa"
Je pense que cette idée est très inspirée du Wicca et autres idées New-Age, d'un autre côté, il est logique de penser qu'il vaut mieux aller dans le sens de la nature plutôt que contre lui, la meilleure façon de détourner un cours d'eau c'est encore de lui faire emprunter un de ses anciens lits.

Je ne pense pas que la "pureté" ou un esprit sain soit proportionnel à la force du laran. Prenons Dorilys, son laran puissant se serait développé quelle qu'eût été son caractère et sa bonté. Autre exemple, dans La Tour Interdite, Damon remarque la puissance de Dezi, le fils nedesto de Dom Esteban et se dit qu'il aurait pu être Gardien, mais Dezi est impur, il tente de tuer Andrew...

Quant à Ysaye dans Redécouverte elle semble être le produit moral d'Alpha, sa planête d'origine à l'éthique très stricte, et je pense que sa virginité est surtout un ressort du destin pour que Léonie rencontre quelqu'un qui lui soit semblable parmis ces barbares. Quant à être celle qui a le laran le plus puissant, je n'en suis pas si sûre, après tout Elizabeth Lorne est une télépathe puissante.

Quant aux règles morales, elles s'expliquent facilement quand on vit dans une société de télépathes formés à la Tour et tissant des liens très importants dans les cercles. Le Pacte quant à lui est une réponse désespérée à une situation désespérée et dans cette décision on peut dire que les Ténébrans sont plus civilisés que nous qui continuons à utiliser le feuglu (napalm) et à nous menacer à la poudre ronge-squelette (arme atomique).
Revenir en haut Aller en bas
http://berylia.livejournal.com/
darkgrinder



Messages : 130
Date d'inscription : 18/11/2007
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   06.12.07 20:05

Berylia a écrit:
"Il est plus aisé de modifier des choses qui respectent la nature et vice versa"
Je pense que cette idée est très inspirée du Wicca et autres idées New-Age, d'un autre côté, il est logique de penser qu'il vaut mieux aller dans le sens de la nature plutôt que contre lui, la meilleure façon de détourner un cours d'eau c'est encore de lui faire emprunter un de ses anciens lits.

Je ne sais pas pour l'inspiration, mais nous sommes d'accord sur ce point.

De nombreuses fictions ne se soucient pas du rapport à la nature quand il s'agit de magie.
Ici en revanche le Laran est plus difficile à utiliser si il va à l'encontre de la nature des choses.

Berylia a écrit:
Je ne pense pas que la "pureté" ou un esprit sain soit proportionnel à la force du laran. Prenons Dorilys, son laran puissant se serait développé quelle qu'eût été son caractère et sa bonté. Mais Autre exemple, dans La Tour Interdite, Damon remarque la puissance de Dezi, le fils nedesto de Dom Esteban et se dit qu'il aurait pu être Gardien, mais Dezi est impur, il tente de tuer Andrew...
Je n'ai lu sur Dorilys que lorsqu'elle est enfant (et à cette époque c'est une jeune fille qui bien que capricieuse à un fond très noble). Je ne connais pas encore Damon ma réponse complète pour plus tard donc. Mais je ne dis pas qu'il faut être parfait pour cultiver le laran. J'insinu juste qu'il y a une relation de proportionnalité entre le laran et le "karma" (ou inversement)

Berylia a écrit:
Quant à Ysaye dans Redécouverte elle semble être le produit moral d'Alpha, sa planête d'origine à l'éthique très stricte, et je pense que sa virginité est surtout un ressort du destin pour que Léonie rencontre quelqu'un qui lui soit semblable parmis ces barbares. Quant à être celle qui a le laran le plus puissant, je n'en suis pas si sûre, après tout Elizabeth Lorne est une télépathe puissante.

Qu'importe qui soit le plus puissant effectivement tous les porteurs de laran de redécouverte sont des personnes au "karma" (j'utilise ce terme il me parait plus juste que "morale" qui change suivant l'education). Pour l'exemple Le grand pas beau de Redécouverte, Evans, en est totalement dénué. Coïncidence?

Berylia a écrit:
Quant aux règles morales, elles s'expliquent facilement quand on vit dans une société de télépathes formés à la Tour et tissant des liens très importants dans les cercles. Le Pacte quant à lui est une réponse désespérée à une situation désespérée et dans cette décision on peut dire que les Ténébrans sont plus civilisés que nous qui continuons à utiliser le feuglu (napalm) et à nous menacer à la poudre ronge-squelette (arme atomique).

Ca c'est vous qui le dites. Nous avons à faire à des humains. Et des humains qui restent aussi "purs" en possédant tant de puissances sont des humains d'exception au sens premier du terme comme au second! Vous pensez que beaucoup d'humains qui pourraient lire dans l'esprit des autres ne s'en servieraient pas à leurs propres fins? Sur ténébreuse, 99% des porteurs de laran refusent cela par pure bonté/principe!

Mais nous sommes d'accord au fond. Effectivement, les humains "communs" n'ont aucun scrupules à utiliser du napalm. Les ténébrans sont des humains communs en ce qui concerne le "karma"mais apparament pas les porteurs de Laran, pourquoi? (les seigneurs n'ont pas de scrupules à l'utiliser les armes affreuses dont vous parlez, jusqu'à ce que les Hasturs (les grands porteur du laran à nouveau) parviennent à mettre en place le pacte (non sans mal)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalfrance.net
Berylia



Messages : 80
Date d'inscription : 08/10/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   06.12.07 23:08

Tous les Hasturs ne sont pas bons. Prenons l'exemple de Rakhal qui usurpa le trône de son cousin Carolin et mis le pays à feu et à sang dans une guerre civile où il ne répugna pas à utiliser le feuglu. Il a fallu quelques hommes exceptionnels comme Varzil et Carolin pour faire face à une marée d'hommes doués de laran mais qui semblaient croire que la course à l'armement était la clef.
Revenir en haut Aller en bas
http://berylia.livejournal.com/
Cassandra



Messages : 25
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   07.12.07 1:32

Mon cher Darkgrinder, l'éthique ténébrane est fondée sur le Pacte . Ca a l'air de rien, mais les télépathes préféreraient s'arracher les parties, plutôt que de contrevenir à ce fondement de leur société . Pour eux, fabriquer des armes avec le laran, ou entrer dans l'esprit de quelqu'un sans son consentement, est aussi affreux que le cannibalisme ou l'inceste .
Dans" Redécouverte", MZB devait avoir des personnages terriens capables d'interagir avec les ténébrans, d'où les persos de David Lorne, Elizabeth Macintosh, et Ysaye... Télépathes, avec une forte morale, mais à mon avis, assez fadasses .
Revenir en haut Aller en bas
Berylia



Messages : 80
Date d'inscription : 08/10/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   07.12.07 8:10

Cassandra a écrit:
Ca a l'air de rien, mais les télépathes préféreraient s'arracher les parties, plutôt que de contrevenir à ce fondement de leur société . Pour eux, fabriquer des armes avec le laran, ou entrer dans l'esprit de quelqu'un sans son consentement, est aussi affreux que le cannibalisme ou l'inceste .

Mais l'inceste est encore accpeté dans certaines régions des montagnes, alors que le viol télépathique rebute tous les télépathes, et même les télépathes déchus regrettent la douceur et la "pureté" du monde des Tours.
Revenir en haut Aller en bas
http://berylia.livejournal.com/
darkgrinder



Messages : 130
Date d'inscription : 18/11/2007
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   07.12.07 18:48

Berylia a écrit:
Mais l'inceste est encore accpeté dans certaines régions des montagnes, alors que le viol télépathique rebute tous les télépathes, et même les télépathes déchus regrettent la douceur et la "pureté" du monde des Tours.
Ce qui renforce mon impression.

Les hauts télépathes sont très respectueux.

Et les personnes plus communes ont bien moins de scrupules.

Enfin il y a des exceptions comme vous le dites.

Cassandra a écrit:
Dans" Redécouverte", MZB devait avoir des personnages terriens capables d'interagir avec les ténébrans, d'où les persos de David Lorne, Elizabeth Macintosh, et Ysaye... Télépathes, avec une forte morale, mais à mon avis, assez fadasses .

C'est bien ce qui m'intrigue pourquoi curieusement tous les porteurs de laran (de ce livre tout du moin je n'ai pas tout lu) sont tous des anges?

Cassandra a écrit:
Mon cher Darkgrinder, l'éthique ténébrane est fondée sur le Pacte . Ca a l'air de rien, mais les télépathes préféreraient s'arracher les parties, plutôt que de contrevenir à ce fondement de leur société . Pour eux, fabriquer des armes avec le laran, ou entrer dans l'esprit de quelqu'un sans son consentement, est aussi affreux que le cannibalisme ou l'inceste .

Ca n'a pas l'air de rien non. Les possesseurs du Laran sont parvenus à force de bonne morale à limiter sans difficultés majeures l'emploi du laran pour qu'il soit utilisé au maximum dans la "bonne" direction.
Alors qu'à coté toute la société a des moeurs moyennageuse.
C'est bien la preuve qu'il y a deux poids de mesure non?


Dernière édition par le 09.12.07 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalfrance.net
Cassandra



Messages : 25
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   09.12.07 1:22

Berylia a dit :
Citation :
même les télépathes déchus regrettent la douceur et la "pureté" du monde des Tours.

Là, je ne suis pas d'accord . Ce qu'ils regrettent, c'est l'union télépathique, et l'harmonie des relations dans la Tour . La Tour est un monde protégé, mais pas "pur". C'est un peu comme le regret du ventre maternel, si l'image n'est pas trop osée ! Smile

Dans "Redécouverte", il y a un personnage qui a le laran, et qui n'est certainement pas un ange : Raymon Kadarin . Et puis, franchement, Kermiac Aldaran est retors à souhait, et cherche par tous les moyens à tirer un parti interessant de l'arrivée des terriens . D'ailleurs, alors que les terriens provoquent un feu de forêt, à la fin, Kermiac ne les virera pas de Caer Donn . Et quand on connait l'horreur ténébrane, et encore plus montagnarde, pour les incendies, il y a de quoi se poser des questions .
Revenir en haut Aller en bas
darkgrinder



Messages : 130
Date d'inscription : 18/11/2007
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   09.12.07 12:33

Je ne vois pas trop le "mal" à ce qu'un seigneur essait de porter richesse à son domaine, surtout que celui ci n'est pas vraiment bien loti. Cela ne nuit à personne dans redecouverte.

Quant à Raymon Kadarin son laran reste assez limité.

darkgrinder a écrit:
Mais je ne dis pas qu'il faut être parfait pour cultiver le laran. J'insinu juste qu'il y a une relation de proportionnalité entre le laran et le "karma" (ou inversement)

Enfin visiblement cette impression m'est personnelle je dois me tromper.

Je me demande alors comment (ou pourquoi) ces humains aux pouvoirs surnaturels ne cèdent pas à leur attrait... C'est assez inhumain

Dans la belle fauconière on voit bien combien le Laran pousse la jeune leronis dans des problèmes de conscience dont les aveugles mentaux n'ont pas conscience. Jusqu'à même se tourmenter d'avoir refusé à un banshee de se sustenser.
Et le plus éloquant le loup de Kilghard qui par une ouverture spirituelle à toutes les souffrances qu'il a comise se voit littéralement transformé du tout au tout. Enfin je dis ça, je dis rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalfrance.net
darkgrinder



Messages : 130
Date d'inscription : 18/11/2007
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   22.12.07 15:42

Petit extrait d'une conversation entre marisela et Magda
Magda-Pourquoi? Je croyais que le mal c'était simplement la faiblesse de prendre la voie de moindre résistance.
Marisela-Grands dieu non! Suivre la voie de moindre résistance, c'est simplement faible, craintif, égoïste..en un mot, humain, imparfait. Si être faible était un crime, nous serions tous devant nos juges. Cest excusable. Terrible parfois mais excusable. Les gens qui sont bons ou qui essayent de faire le bien, comme ils peuvent, vont dans le sens de la nature, tu comprends? Pour faire le mal activement, il faut travailler contre la nature, et c'est beaucoup, beaucoup plus difficile.

Selon Marisela le bien va dans le sens de la nature, tout comme nous l'avons vu nous, le laran va aussi dans le sens de la nature.

Le laran alors serait plus facile d'utilisation lorsqu'il va dans le sens du bien / de la nature?
Cela n'excluerait pas son usage dans un "mauvais" sens mais expliquerait que cela soit plus rare.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalfrance.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le laran et le "karma"(?)   Aujourd'hui à 20:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Le laran et le "karma"(?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feutres "Touch"
» "Cartogaphie" pour chez GL Pease
» Pâte à tartiner "maison"
» Mon carrousel ["tourbillon"] Chinois
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cottman IV - Marion Z. BRADLEY :: Ténébreuse :: Discussions autour des romans-
Sauter vers: