Forum sur Marion Zimmer Bradley, de sa romance de Ténébreuse aux nombreux ouvrages qu'elle a écrit à deux ou quatre mains !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sexualité sur Ténébreuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serpolette



Messages : 3
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 41
Localisation : Suisse dans les montagnes

MessageSujet: La sexualité sur Ténébreuse   09.07.09 1:17

C'est un terme largement abordé tout au long de la romance.

Il semble tenir à coeur de MZB d'ailleurs la plupart de ses romans ont été écris durant les années 70, l'époque de la révolution féministe. Je suis née en 1975 et en Suisse les femmes n'avaient pas encore le droit de vote !

De sexualité il n'est pas forcément toujours question du plaisir de la femme, mais surtout de son choix et aussi de son choix d'avoir des enfants ou non. Je reviens en parallèle avec le monde terrien Laughing qui justement dans les années 70 connaissait aussi cette révolution qu'a été la pilule et qui a donné aux femmes ENFIN la réelle maîtrise de la procréation.

Tout au long de ses romans je trouve qu'on sent cette époque, cette révolte que l'écrivaine nous transmet au travers de ses héroïnes qui veulent vivre de la même manière que les hommes et à leurs égales. Qui veulent avoir le choix ou pas de leur procréation. D'autant que le laran pourrait très bien faire office de contraception.

Ensuite il y a aussi cette révolte liée à l'hérédité, l'ADN. C'est une révolte plus ancienne. Elle dépend aussi de la sexualité comme c'est lié à la reproduction. MZB est née en 1930 et c'était une époque trouble, avec les nazis qui persaient. Les découvertes toutes neuves des gènes (1908) et de l'ADN (1935). La croyance populaire (encouragée par tout un courant) avait décidé qu'il existait un gène pour tout problème. Le gène du voleur, le gène de l'alcoolique et ainsi de suite. On ressent cette dénonciation de la recherche de la perfection et de pouvoir chez les nobles de Tenebreuse par la manipulation de ces gènes, qu'elle soit par les croisements et arrangements familiaux tout comme les modifications génétiques qui y sont possibles grâce au laran.

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
DiAsturien



Messages : 143
Date d'inscription : 18/08/2007
Age : 32
Localisation : De temps à autres en Haute-Bretagne, le reste du temps en Basse-Bretagne

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   22.07.09 14:29

Débat intéressant Smile

concernant le choix donné aux femmes, il me semble que dans une préface, J. Goismard (?) dit que M. Z. B. est très loin des féministes pures et dures. par exemple, le cas Rohanna Ardais (qui après plusieurs aventures en compagnie des renoncantes préfère pourtant rejoindre un mari doté d'un cerain coté autoritaire que de les rejoindre) montre qu'une femme peut parfaitement trouver son bonheur sans faire le choix de l'émancipation.


sur l'adn, je ne vois rien à ajouter Wink ca me fait penser à Dune de franck Herbert, ou on a à l'inverse la recherche de l'Homme parfait, du sur-être qui occupe une place importante dans la série. et la aussi une fois le résultat atteint, les conséquences sont pour le moins mitigées...
Revenir en haut Aller en bas
http://tenebreuse-mzb.over-blog.com
darkgrinder



Messages : 130
Date d'inscription : 18/11/2007
Localisation : Tarn

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   04.08.09 10:41

J'en pense que le féminisme d'MZB transpire énormément dans les premiers tomes de la saga et en découle un atmosphère quelque peu grossière sur ce plan (la belle fauconnière m'a agacé pour ça par exemple)
Peu à peu cela se nuance et s'affine pour devenir nettement plus digeste et intéressant.

Il n'est pas en douter que ce qu'à vécu l'auteur a influencé sa rédaction. Sans doute de la manière que vous avez judicieusement décortiqué
Revenir en haut Aller en bas
http://www.metalfrance.net
Cassandra



Messages : 25
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   05.08.09 3:14

Je rappelle que les comynaras n'ont aucun droit . Qu'elles sont juste bonnes à pondre des mouflets doués de laran et à compter les pots de confiture . Un mari peut prendre autant de maîtresses qu'il veut, la battre, etc... Sauf dans les Tours, où il est bien connu qu'ils ont des moeurs de débauchés ... Bref, Ténébreuse est un patriarcat strict .
De là, évidemment, c'est plus facile pour un auteur de créer des héroines qui tentent de sortir de ce carcan .

MZB dit bien que les Renonçantes sont des anomalies de cette société . D'ailleurs, la plupart du temps, on les traite comme des parias .
Je pense que le féminisme de MZB est assez réaliste pour la Romance, et que les femmes du monde occidental actuel tiendraient pas 5 minutes sur Ténébreuse .

Franchement, vous aimeriez regarder vos pieds constamment, porter des kilos de jupons, être tout le temps obéissante et soumise, en espérant juste être capable de donner un fils à votre mari ?
Revenir en haut Aller en bas
Lemi



Messages : 10
Date d'inscription : 08/08/2007
Age : 24

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   06.08.09 22:37

darkgrinder a écrit:
J'en pense que le féminisme d'MZB transpire énormément dans les premiers tomes de la saga et en découle un atmosphère quelque peu grossière sur ce plan (la belle fauconnière m'a agacé pour ça par exemple)
La Belle Fauconnière fait plutôt partie des romans écrits tardivement par MZB cf l'[url="ordre de parution des romans"]http://darkover.apiacoa.org/guide/books/novels.publication-time.fr.html[/url].

Bon, il est clair que le premiers roman qu'elle a écrit (Projet Jason) accordait une large part à la sexualité, décrite sous toutes les coutures ^^
Elle est omniprésente dans la Romance, mais c'est cohérent avec la société ténébrane : fort taux de mortalité, donc taux de natalité haut pour compenser. De plus, MZB s'intéresse surtout aux personnages doués de laran. Or, le laran est transporté via les mêmes canaux que les énergies sexuelles etc...

En ce qui concerne la condition de la femme, il faut reconnaître qu'elle ne s'est pas beaucoup penché sur la question jusqu'au Cycle des Amazones Libres.

Cassandra a écrit:
Je rappelle que les comynaras n'ont aucun droit . Qu'elles sont juste bonnes à pondre des mouflets doués de laran et à compter les pots de confiture . Un mari peut prendre autant de maîtresses qu'il veut, la battre, etc... Sauf dans les Tours, où il est bien connu qu'ils ont des moeurs de débauchés ... Bref, Ténébreuse est un patriarcat strict .
De là, évidemment, c'est plus facile pour un auteur de créer des héroines qui tentent de sortir de ce carcan .
Elles ont le droit de siéger au conseil ^^
Et pour ce qui est des tours... franchement, je ne sais pas si c'est bien mieux. Les gardiennes, inhumaines et vouées à la virginité (jusqu'à la tour interdite du moins), bof quoi ^^"
Mais je suis d'accord, avec un cadre comme celui-là, créer les amazones libres est d'une évidence totale. Toutefois, je trouve que c'est à double tranchant. Je trouve que les amazones libres sont des femmes qui essaient de devenir des "hommes", et non des femmes indépendantes.
Je sens que je vais me faire mal comprendre -__-'

Cassandra a écrit:
Je pense que le féminisme de MZB est assez réaliste pour la Romance, et que les femmes du monde occidental actuel tiendraient pas 5 minutes sur Ténébreuse .
Les moeurs ténébranes ont évolué depuis les âges du chaos ! La société ténébrane s'assouplit avec le temps, notamment avec l'arrivée des terriens.
On voit d'ailleurs que Marguerida (dans La chanson de l'exil) et Katherine Aldaran ont du mal à rentrer dans le moule, et qu'elles finissent par "changer" peu à peu la mentalité de leur entourage...
Enfin, on s'éloigne du sujet.


Dernière édition par Lemi le 07.08.09 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DiAsturien



Messages : 143
Date d'inscription : 18/08/2007
Age : 32
Localisation : De temps à autres en Haute-Bretagne, le reste du temps en Basse-Bretagne

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   07.08.09 10:42

Lemi a écrit:

Elle est omniprésente dans la Romance, mais c'est cohérent avec la société ténébrane : fort taux de mortalité, donc taux de natalité haut pour compenser.

Je ne suis pas sur de te suivre dans ta théorie la :p déjà ca revient à dire sexualité=procréation, et que donc taux de mortalité élevé et conditions de vie difficile= sexualité plus développée !?

Citation :
Elles ont le droit de siéger au conseil ^^

dans deux familles sur 7 oui... certes c'est mieux que rien.

Citation :
Et pour ce qui est des tours... franchement, je ne sais pas si c'est bien mieux. Les gardiennes, inhumaines et vouées à la virginité (jusqu'à la tour interdite du moins), bof quoi ^^"

certes mais la gardienne c'est une personne dans la tour, il y aussi les techniciennes, mécaniciennes, etc qui elles ne sont pas tenues à la virginité.
et le principe de la gardienne intouchable n'est pas le seul qui aie cour sur ténébreuse au cours des ages : durant les premiers temps ce sont des gardiens qui officient, et à la toute fin de la romance le système "à gardienne" disparait.

Citation :
Mais je suis d'accord, avec un cadre comme celui-là, créer les amazonles libres est d'une évidence totale. Toutefois, je trouve que c'est à double tranchant. Je trouve que les amazones libres sont des femmes qui essaient de devenir des "hommes", et non des femmes indépendantes.

ah, enfin une bonne polémique pour réveiller le forum ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://tenebreuse-mzb.over-blog.com
Lemi



Messages : 10
Date d'inscription : 08/08/2007
Age : 24

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   07.08.09 20:10

DiAsturien a écrit:
Lemi a écrit:

Elle est omniprésente dans la Romance, mais c'est cohérent avec la société ténébrane : fort taux de mortalité, donc taux de natalité haut pour compenser.

Je ne suis pas sur de te suivre dans ta théorie la :p déjà ca revient à dire sexualité=procréation, et que donc taux de mortalité élevé et conditions de vie difficile= sexualité plus développée !?
Oui et non.
La sexualité sur Ténébreuse est une nécessité, afin de garantir la "survie" des Ténébrans. D'où le fait qu'il y ait moins de restrictions. D'ailleurs, quelqu'un a parlé dans un autre sujet de l'acceptation de l'infidélité des mari, lorsque l'épouse ne pouvait assumer son rôle ^^
MAIS il est évident que ça ne se résume pas à ça =P
Je ne parlais que de ce qui distinguait la société Ténébrane d'une société comme la nôtre. Ca aurait peu d'intérêt d'expliquer en long et en large que les Ténébrans font l'amour parce qu'il s'aiment et parce qu'ils aiment ça xD
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra



Messages : 25
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   18.08.09 1:06

Bon, franchement la license sexuelle est trés encouragée au moment de l'atterissage . Faut un max de mouflets pour que la colonie survive...
Aprés, on retrouve ça chez les comyns au temps de Régis Hastur, pour les mêmes raisons . Regis a pas mal de maîtresses, et ne parlons pas de Dyan Ardais ( le jeune) qui trousse tous les jupons qu'il trouve .

La difficulté vient quand on est télépathe, d'autant si on est un télépathe puissant : ils ont du mal à trouver une partenaire "compatible" ... Et on retrouve ce problème chez les Chieri dont sont issus en partie les télépathes de Ténébreuse . Pour dire que ça devient compliqué, et qu'il y a de quoi developper des quantités d'histoires sur le sujet ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sexualité sur Ténébreuse   Aujourd'hui à 3:46

Revenir en haut Aller en bas
 
La sexualité sur Ténébreuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une voix ténébreuse
» Ténébreuse ( araignée)
» forêt ténébreuse
» [Bec McMaster] Londres la Ténébreuse tome 2 : La bête de l'ombre
» Jean Ray

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cottman IV - Marion Z. BRADLEY :: Ténébreuse :: Thème récurrents dans la saga-
Sauter vers: